L’Eglise romane du XIIe siècle

Édifiée dès le début du XIIe siècle, l’église de St-Pierre- de-Clages représente certainement le plus beau témoignage de l’architecture romane conservé dans le canton du Valais.

Son clocher octogonal en particulier n’a pas son pareil dans la région et rappelle autant l’influence clunisienne que le savoir-faire lombard. Huit siècles d’histoire ont bien évidemment amené de nombreux aménagements postérieurs à l’édifice mais l’atmosphère romane y reste prédominante.

C’est en 1153 qu’est citée pour la première fois l’église de St-Pierre-de-Clages. A la même époque (1150-1154), un certain Poncius est mentionné dans un acte avec le titre de prieur du lieu.
L’état de nos connaissances ne permet pas de savoir s’il existait un édifice à fonction religieuse antérieur au bâtiment actuel. L’analyse dendrochronologique des entraits de la charpente d’origine, cachés au-dessus des voûtes baroques, permet de penser que l’on a terminé le gros œuvre de l’église romane vers 1130-1140. On en doit vraisemblablement la construction aux moines bénédictins de l’abbaye de Saint-Martin d’Ainay, à Lyon. C’est à elle en effet qu’est confirmée la possession du prieuré valaisan par le Saint-Siège, en 1153, puis en 1250. A Ainay a été consacrée en 1107 l’église-mère dont dérive architecturalement celle de St-Pierre-de-Clages.

Les moines ont dû construire assez tôt une maison à leur usage. Elle était probablement dès l’origine située au sud de l’église, là où s’élève de nos jours encore le bâtiment, maintes fois remanié, du prieuré.

L’église est ouverte tous les jours de 8h à 21h30, la brochure ci-dessous est à votre disposition en format papier ou à feuilleter en ligne.

Le guides des monuments suisses SHAS – L’église romane de St-Pierre-de-Clages par Patrick Elsig est disponible à la vente dans l’église ou à l’Office du Tourisme (Fr. 10.-).

Il peut aussi être commander via le formulaire en ligne :

Source : Guides des monuments suisses SHAS – L’église romane de St-Pierre-de-Clages – Patrick Elsig
Crédit photos : Christian Hofmann, Kunst Andreas Keller